Auberge Simorre

Cette auberge était dans cette belle maison qui fait l'angle de la rue des jardins (porte) et de la route nationale.

A noter que sur le recensement de la population de Caudiès de 1841, consulté en ligne sur le site des Archives Départementales des Pyrénées orientales, est déjà porté  Rue du Mail, un Simorre Antoine, aubergiste. Toujours sur le recensement mais en 1906, Antoine Simorre est noté comme maitre d'hôtel. Le nom de Simorre (sous le vocable de restaurant) figure encore sur la liste des commerces de Caudiès en 1909,  fournie par Francis Mérou.