Fêtes à Notre-Dame de La Val

 

Dans l'ouvrage d'Albert Bayrou (Caudiès-de-Fenouillèdes, à la recherche du passé, 1996),  est relevé:

1706, 23 août - Pour obtenir "l'entière délivrance des meaux" (maladies dangereuses) qui accablent la communauté, il est décidé de faire "une procession générale qui sera faite pendant six années consécutives, à l'église de N.D. de Laval...le samedi qui précède la fête de la Nativité de la Vierge et qu'il ne soit point fait de danses publiques pendant six années".

1711 - Rappel de l'Indulgence d'Urbain VIII à tous les fidèles qui visiteront N.D. de Laval, mentionnée sous Lothaire en 986.

1808, 15 août - Illuminations pour la célébration de la fête de l'Empereur et le rétablissement de la religion en France;procession à N.D. de Laval.

1808, 4 septembre  Te Deum à l'occasion de l'anniversaire du Couronnement de sa Majesté impériale.

 

Dans le numéro d'octobre 1934 du Messager de Notre-Dame de La Val, joseph Armagnac dresse le bilan des fêtes du 15 août.

La tradition du 15 août: le partage du Pain Bénit.

Rosette Barcelo et Fernande Truillet coupent le pain (de chez Mandoul) dans la salle manger de Fernande.
Rosette Barcelo et Fernande Truillet coupent le pain (de chez Mandoul) dans la salle manger de Fernande.

1978 Dans L'Indépendant du 30 juillet 1978 (confié par Madeleine Truillet)