Le Pré Communal

C'est au départ un leg ( Veuve du notaire Lacousterie ou Ladoristac ?) à la paroisse de Caudiès, et ses revenus ( foires, battage du grain)  servent à couvrir en partie les dépenses de la paroisse. Il porte alors le nom du Pré du Saint-Sacrement.

En mai 1908, les élections  sont remportées par une équipe municipale totalement opposée à la tendance cléricale de l'ancienne majorité. Dans l'année qui suit,  le Pré dit du Saint-Sacrement est "rebaptisé" Pré de la Fédération. 

 

A l'initiative du notaire Joseph Armagnac, une plaque est apposée, souvenir de la Première Fédération de France, proclamée, le 6 août 1789.

Dans les années 1960, l'été, René Orbillot, mari de Suzanne Boyer, pilote du centre de la Montagne Noire,  venait  faire de la voltige aérienne, vrilles et feuilles mortes, au-dessus du pré.