Josep Castell

Josep Castell et Buste
Josep Castell et Buste

Emma Castell a fait pour le site, une biographie résumée  son mari, retranscrite ici. 

"Après des études aux Beaux Arts en Avignon il s’est installé, en 1974/75 –avec ses parents- dans un Mas isolé entre St Paul  et Caudiès de Fenouillèdes. 
Tout y était à restaurer. Il a procédé par étapes, les premières années avec l’aide d’amis, plus tard avec les moyens obtenus par ses activités.
Il a aménagé un atelier de graphisme et un pour la sculpture ainsi que des chambres d’amis qui servaient également à l’accueil d’artistes et de stagiaires. L’ancienne étable était transformée en salle d’exposition.
En 1982 il s’est marié avec Waltraud Emma Hollenstein, d’origine autrichienne. En 1983 est née leur fille Joséphine, en 1988 leur fils Renato.
Il a fait des expositions personnelles et réalisations monumentales en Allemagne, Autriche, en Suisse, Hongrie, Espagne et en Asie Centrale. 
Parallèlement ils ont continué à agrandir la structure d’accueil. Un gîte a été restauré, un autre crée, ainsi qu’un atelier de peinture.
Ils ont organisé des symposiums, des stages pour  professionnels, étudiants et amateurs en conversion.  Leur académie d’été a connu beaucoup de succès, les participants venaient de toute l’Europe et de plus loin aussi. 
La mort de Josep, à 48 ans, a mis fin aux activités…" Elle a également gentiement confié beaucoup de photos.

En 1978, Joseph Ribas publie un guide sur les sentiers du Roussillon:

"Même si vous deviez repartir le lendemain, ne manquez pas une visite au mas Cazal-Germa, à 4 km de Caudiès sur la route de Saint-Paul.

Vous y rencontrerez José Castell. Un sculpteur, nous avait-on prévenu. Nous y avons trouvé un jeune homme préoccupé d'art, certes, mais qui s'exprime et qui vit selon son cœur. Libre et vrai comme le paysage sigillé de soleil dont il marque chacune de ses oeuvres : bronzes, fontes et aluminiums inscrits dans l'espace en touches de feu.

Cyprès (aluminium)
Cyprès (aluminium)

Josep CASTELL – Sculpteur Peintre Illustrateur
Paris 1952 – Pyrénées Orientales 2001



Il était élève aux Beaux-Arts d'Angers et d'Avignon avant de s’installer, en 1975, en pays catalan dans un Mas du XIIe siècle, le MAS CAZAL GERMA, entouré des vignobles roussillonnais.

30 ans de sa vie, il les a passées dans ce lieu de la Fraternité, il y était attaché ainsi qu’à son environnement. De ce Mas il a fait un univers propice à la création, la réflexion, la rencontre ; il l’a empreint de sa forte personnalité.

Josep CASTELL était avide de rencontres, d’amitié, d’amour. Non seulement chaque artiste, poète ou musicien rencontré avait son importance, mais tout être croisant son chemin avait un sens, ne fut-ce que pour – avec quelqu’un d’un autre monde, d’une autre culture – échanger des interrogations, et en essayant de trouver le sens de la vie.

Il s’est accroché à l’ART comme s’il pouvait y trouver une réponse.

Tous ses sentiments ; ses observations, ses désirs, ses douleurs, ont rejailli pendant ses périodes solitaires dans ses ateliers. A certains moments, plongés dans la création, trouvant l’expression à ce qu’il ressentait, il pouvait, non pas toucher mais approcher cet univers intangible.

Ses recherches étaient rythmées par es thèmes, souvent resurgissants comme si l’artiste n’avait pas encore tout dit, tout compris, sur le sujet. L’expression pouvait aboutir aussi bien dans un graphisme que dans une peinture que dans une sculpture.

Dans son expression Josep CASTELL allait librement du figuratif vers l’abstrait en passant par des périodes où le symbole disait tout. Lui, ne donnait pas d’étiquette, l’abstrait ne l’était pas pour lui, sa réflexion l’a tout simplement emmené à réduire sa pensée à l’essentiel. ‘Son’ figuratif n’était pas tout à fait la réalité : il ajoutait toujours une note personnelle - de désir, de rêve ; d’envie de perfection et d’apaisement ?

Artiste et voyageur. Découvrir un nouveau pays, une ville inconnue, des êtres différents, tout était source à échanges et à de nouvelles impulsions. Un symposium international, une exposition dans le Nord ou Outre-mer, une collaboration dans une fonderie à l’étranger – CASTELL ne craignait ni déplacement ni dépaysement, toute découverte le fascinait.

Ainsi s’explique que de nos jours ses œuvres se trouvent dans des collections et musées de toute l’Europe, mais aussi aux USA, Japon, Nouvelle Zélande, Brésil, Mexique... ;

Et que de nombreuses réalisations monumentales de CASTELL font partie de l’histoire d’une ville ou d’un événement mémorable, ex. :

« La Voûte des Mains », pour la réunification de l’Allemagne, check-point Alpha, autoroute pour Berlin ; « El Paso » Centre Picasso, « Migration », Espagne ; Sculpture de marbre en Ouzbékistan ; « L’Homme et l’Enfant »…

En février 2001 Josep Castell abandonne tout ce qui l’avait fait vivre …..

Publié le 23/02/2001

CPublié le 23/02/2001

C'était le Maître du Fenouillèdes

AUDE : Le sculpteur catalan Joseph Castell n'est plus

 

C'était le Maître du Fenouillèdes DDM

 http://www.ladepeche.fr

 

Sculpteur, peintre et mosaïste de renommée internationale, Josep Castell faisait partie de cette génération d'enfants de la Retirada, ces républicains espagnols fuyant à l'aube de la Seconde Guerre mondiale une Espagne livrée à la dictature franquiste et qui ont tant apporté au Sud de la France.

De l'héritage paternel, il avait embrassé cette quête éperdue de liberté et une franche hostilité à toute forme de fascisme. Citoyen du Fenouillèdes - ce territoire balançant entre Catalogne et Occitanie - et artiste du monde, Josep Castell était un éternel insatisfait, de lui- même et des autres, un boulimique, un passionné, un récolté... Homme de défis, il ne s'accomplissait totalement que dans la sculpture monumentale. Le plus imposant des témoignages, Josep Castell l'a laissé en Allemagne au bout de semaines entières de travail. « La Voûte des mains » est une pièce de 9 m de haut pour un poids de 50 t. Symbolisant la réunification après la chute du mur de Berlin, cet oeuvre est à l'image de l'artiste: entier, fraternel, généreux, ouvert au monde. Son art « à mi- chemin entre abstraction et figuration a toujours été une représentation de la nature ou du travail des hommes, explique son ami le journaliste Joël Mettay. Il s'inspirait de son environnement immédiat: les arbres, les oiseaux, des paysans, des laboureurs ».

Elève de Moretti, diplômé des Beaux Arts, il puisait ses références chez Giacometti et un sculpteur allemand, Otto Freundlich, pourchassé par les nazis avant de trouver refuge à Saint-Paul-de-Fenouillet (Pyrénées-Orientales). Cette terre du Fenouillèdes où la famille Castell s'était installée en descendant de Paris.

CITOYEN DU FENOUILLEDES, ARTISTE DU MONDE

Là, tous avaient entrepris l'immense chantier d'un mas en ruine: le domaine Cazal Germa. Josep Castell va d'abord y installer son atelier au début des années « 70 » avant de transformer la bâtisse en centre vivant d'arts contemporains.

 

L'artiste aimait être entouré. De stagiaires, d'artistes du monde entier ou de handicapés mentaux. Tous venaient apprendre à son contact. « Il aimait parler de ces ateliers italiens de la Renaissance où les artistes vivaient dans une incroyable effervescence créative, reprend Joël Mettay. Pour lui, l'artiste ne devait pas vivre dans son coin, il se devait d'avoir un champ de vision, une expression universelle ». A son tour, Josep Castell aimait s'évader. Ponctuant ces escapades d'expositions en Espagne, en Europe centrale, au Japon, Brésil, URSS et Etats Unis. A 49 ans, Josep Castell est parti vers d'autres horizons. Il laissera une immense oeuvre artistique inachevée et un grand vide dans le coeur de ses proches... du Fenouillèdes et d'ailleurs.

 

La Dépêche du Midi

 

 

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2001/02/23/212952-c-etait-le-maitre-du-fenouilledes.html#P5w8HA7UAtr7Hmio.99

Le Peintre

L'Atelier de Peinture

Le Sculpteur

Cliquer sur les photos pour les agrandir et voir leur nom

La Galerie du Mas

Expositions

 

Stages d'enfants ou d'adultes au Mas

L'OUILLADE du 15 août 2014 avait consacré un article hommage à Josep Castell: " Je me souviens... Joseph Castell, Sulpteur, Peintre, curieux de tout et de tous". En cliquant sur la photo, vous pouvez lire l'article de l'Ouillade (dont la photo est extraite).

LES AMIS
LES AMIS