La Boulzane

Elle prend naissance dans l'Aude, sur le territoire de Montfort-sur-Boulzane, des apports amont du ruisseau de la Montagne de la Trabaleuse, du ruisseau de la Groseille et des différents ravins qui parcourent le massif du Pic Dourmidou (1843 m).

Sur ces photo (1929) et carte postale, on peut observer que le débit de la Boulzane est beaucoup plus important qu'actuellement. Il fut un temps, comme il est rappelé dans le rapport PNR Corbières Fenouillèdes, où "La Boulzane et l'Agly étaient flottables jusqu'à la mer et c'est ainsi que l'on descendait les troncs d'arbres de la forêt royale des Fanges pour en faire des mâts de navires pour la flotte royale."  De là des noms comme "Impasse du Port".

La Boulzane, est considérée comme un affluent, rive droite, de l'Agly. Onésime Reclus décrit cette confluence dans son livre Le plus beau royaume sous le ciel en 1899.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

 La Boulzane a aussi servi de piscine naturelle au lieu dit Gouillens ou La Payrolle

Plusieurs crues de la Boulzane ont été rapportées dans les journaux, la plupart en automne, notamment en 1891, 1907, 1917, 1920 et 1930.

Le journal Le Gaulois du 12 novembre 1892, rapporte même que le pont sur La Boulzane a été en partie, emporté. Les moulins ont également eu à subir les crues de la Boulzane.

In: Projet de plan de prévention des risques naturels et prévisibles Commune de St Paul de Fenouillet 2012
In: Projet de plan de prévention des risques naturels et prévisibles Commune de St Paul de Fenouillet 2012

En 1910 (août), une subvention est demandée au Conseil général des Pyrénées-Orientales pour la construction d'un pont au niveau du hameau de  Villeraze.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr