La Poste

 

 

Sous Charles X, la loi Sapey  (3-10 juin 1829) instaure la créations d'un service rural postal: chaque commune (environ 35000) reçoit une boîte à lettres  (BAL) et 5000 facteurs vont distribuer le courrier sur une tournée de 2 jours.

"En 1834, est créé à Caudiès un relais de poste aux chevaux, étape sur le trajet Perpignan-Carcassonne-Paris, en même temps que celui de Saint-Paul. A partir du 1er avril 1830, jusqu’à la création du bureau de Caudiès, la distribution se fait quotidiennement à Caudiès à partir de Saint-Paul de Fenouillet dont la circonscription rurale comporte 3 facteurs ruraux pour 11 communes" (Gérard Fort).

En 1840, est proposée la création d'une malle-poste par le département des "Basses-Pyrénées" (aujourd'hui Pyrénées- Atlantiques) et relayée par le département de l'Ariège, telle qu'on peut le lire dans les  Rapports et délibérations (Conseil Général Ariège).

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr
Ancien relai de poste, 24 avenue du col Saint-Louis
Ancien relai de poste, 24 avenue du col Saint-Louis

Sur ce bâtiment dans lequel entraient les diligences  arrivant par la route du col de Saint-Louis, on voit encore le cayrou qui entourait l'ancienne porte-cochère.

En 1841, sont notés comme postillons: Alard Jacques, Bernard Paul, et Marty Louis. Sur le recensement de 1866,  Bernard Joseph est maître de poste.

Sur l' annuaire général du commerce et de l'industrie, de 1847, figure le sigle de Poste à cheval, à Caudiès qui s'appelait encore à l'époque  Caudiès-de-Saint-Paul.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

La route du col de Saint-Louis a été empruntée jusqu'en 1872 pour le transport du courrier. 

D'après Gérard Fort: "Une instruction ministérielle du 4 mars 1873 supprime définitivement les relais de poste.

En attendant l'arrivée du chemin de fer, il a été décidé, par l'administration postale, de confier le transport des dépêches à des transporteurs spécialisés diligences ou courriers d'entreprises privées. Le courrier était remis par le receveur à la diligence ou au courrier d'entreprise. Une boîte aux lettre mobile était également placée sur la diligence dans laquelle les lettres était postées. C'est un employé des postes qui levait ce courrier et en principe (par mesure de rapidité souvent cette opération n'était pas exécutée) il apposait un timbre BM (boîte mobile) sur la suscription (côté adresse)."

A partir de 1904, le chemin de fer prend la suite.

 

En 1839, un bureau de distribution postale est créé à Caudiès, qui porte alors le nom de Caudiès de Saint-Paul, dont le facteur rural assure la levée des boîtes à lettre de Prugnanes, Fosse et Vira, en principe quotidiennement.

En 1864 (décret du 27 novembre), le terme de "Recette" remplace celui de Bureau de poste et son directeur devient Receveur des postes.

En 1874,  le bureau de distribution dit bureau de facteur-boîtier de Caudiès devient bureau de direction sans changement de circonscription rurale.

 

En 1878 est ouvert un bureau de télégraphe autonome. Ceci est rapporté dans les délibérations du Conseil général des Pyrénées-orientales de 1877.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

En 1898, Caudiès de Saint-Paul  devient Caudiès-de-Fenouillèdes (décret paru au J.O. en date du 31janvier).

Gérard Fort a relevé le personnel du bureau de poste de Caudiès sur les recensements de la population (Archives départementales des Pyrénées Orientales), retranscrit ci-après.

Bureau de poste de Caudiès (note*)
Bureau de poste de Caudiès (note*)

note (*): Sur le Journal Officiel du 22 juillet 1900, est inscrit que la médaille bronze des postes et télégraphes est décernée à Brulhet (Marcien) facteur local à Caudiès de Fenouillèdes: 32 ans 1/2 de services administratifs.

courrier de 1901
courrier de 1901

Sur l'édition 1902 du Dictionnaire National des communes de France et d'Algérie, sont indiqués les informations concernant la poste, le télégraphe, le téléphone, les colis postaux et les chemins de fer, pour chaque commune. Caudiès possède donc un bureau pour le courrier et un télégraphe. Il n'y a pas encore de gare.

gallica.bnf.f
gallica.bnf.f

Dans les rapports et délibérations du Conseil Général d'août 1906, est relevé l'aménagement du service postal, la gare de Caudiès ayant été mise en service en 1904.

 

Sur le recensement de la population de Caudiès en 1906,  sont notés en plus, Augustine Armagnac (née à Caudiès en 1874), receveuse des postes, et son mari Georges Armagnac (né en 1873 à Saint-Paul) employé de l'administration des postes et télégraphes. Le bureau de poste est alors situé dans la maison Armagnac, au coin de la rue de l'église et du cantou den coudas où se fait l'entrée du public telle que le montre encore l'inscription préservée.

En juillet 1903, est créé un service téléphonique. Des cabines téléphoniques sont installées dans le bureau poste de Caudiès (en même temps que celui de Maury).

Entrée Bureau de Poste Armagnac - Photo Gérard Fort
Entrée Bureau de Poste Armagnac - Photo Gérard Fort

Dans le dictionnaire des communes de 1914, sont apparus les sigles du téléphone et du chemin de fer en plus de ceux du courrier et du télégraphe.

 

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

En  Janvier 1932 le bureau s'installe dans un immeuble communal de 57 m2  avenue de la poste. (Gérard Fort)

 

 L'immeuble communal est la première école des garçons. L' avenue de la poste s'appelait alors, et ce jusqu'au moins 1984, rue de la gare, allant de la nationale jusqu'à la gare. La partie rebaptisée avenue de la poste s'étend de la nationale au croisement avec la rue du jeu du mail.

Le bureau  de poste fermé, a été transformé en cabinet médical, quand le Docteur Bissière qui consultait chez lui, a pris sa retraite, et le mur qui séparait l'ancienne cours d'école de la place de la Fontaine a été abattu. (2014)

Sur cette photo de la façade prise en 2018, on distingue encore l'emplacement de la fente de la boîte à lettres et celui du panneau des heures de levée et on remarque au-dessous le petit pont qui enjambe le caniveau qui à cet endroit fait partie des canaux d'arrosage. La porte en bois était d'entrée pour le public. La porte métallique verte ouvrait dans la cours de l'école.

 

Ancien Bureau de Poste
Ancien Bureau de Poste

 

Dans le bulletin du Touring Club de France, est relevé cet article:

Gérard Fort donne les renseignements suivants:

Octobre 1965 Caudiès de Fenouillèdes est désigné bureau de distribution rural et assure la desserte du village de Fenouillet, Fosse et  Vira.

1971 Le code postal affecté est le 66520.

En 1973 la circonscription motorisée de Caudiès-de-Fenouillèdes est tranférée au bureau distributeur rural de St Paul de Fenouillet. Caudiès conserve la distribution de la partie agglomérée du village, son nouveau code postal est le 66220.