LA BULLE

 La salle  de Caudiès dite "La bulle" est un bâtiment "Mille Clubs".

En 1966, le ministère de la Jeunesse des Sports (François Missoffe, ministre de Georges Pompidou) lance un concours pour un prototype d'équipement socio-éducatif identique  pour tout le territoire, économique, préfabriqué, léger. Ce projet des "Mille Clubs de jeunes " concommittant  du projet des "Mille piscines" (Piscines Tournesol), prévoit d'équiper les communes qui en feront la demande d'une structure d'environ 150 m2 avec bar et sanitaires, de montage  aisé par des non professionnels (les jeunes eux-même) car envoyée en kit. Terrain, viabilisation et fondations sont à la charge de la commune. 

Le plus souvent implantées dans des petites communes, sans assez d'enfants et d'adolescents pour s'investir dans la vie des "Mille Clubs", les salles furent affectées à d'autres activités ou rasées.

Un des deux lauréats du concours: module SEAL des architectes Béchu, Bidault et Guillaume.
Un des deux lauréats du concours: module SEAL des architectes Béchu, Bidault et Guillaume.

"La bulle" de Caudiès (avenue du Roussillon) avait été initialement installée dans une autre commune. Au début de son second mandat,  de conseiller municipal  (vers 1971), selon les souvenirs de Francis Mérou,  Georges Vayre  apprend q'une commune se débarrasse  de  sa structure (Ille sur Têt ou Commune du centre de la  France) et  l'obtient.

A Caudiès, elle est donc ré-installée sur un terrain communal prévu initialement  pour la construction d'un nouveau bureau de poste.

Les panneaux sandwich (bois, polyester, fibro-ciment...) ont mal vieilli. Beaucoup de salles ont été détruites, et il reste environ une dizaine de salles classées. Celle de Caudiès, non classée, va prochainement bénéficier d'un" lifting" et d'une isolation  plus performante.