abbé jouret

Biographie donnée par la Bibliothèque Diocésaine de Perpignan

Abbé Jean (Auguste) Jouret : 

Né au Vivier le 26 décembre ( ?) 1878

Ordonné à Perpignan le 4 juin (Trinité) ou le 24 juin 1903

Vicaire de Millas le 1 juillet 1903

Curé de Railleu en juillet 1907

Curé d’Angoustrine le 1 août 1910

Curé de Caudiès de Fenouillèdes en août 1923

Il est secondé entre 1923 et 1929 par l’ancien curé Peyralade.

De 1924 à 1926, il dessert les trois annexes Malabrac , Villaraze et Ayguebonne.

À partir de 1927, il dessert les deux annexes Malabrac et Villeraze.

Entre 1929 et 1942, il dessert en outre les paroisses de Fenouillet, Fosse et son annexe de Saint-Martin, Lesquerde et son annexe de Saint-Arnac. *

 

Décédé le 17 ou 27 septembre 1942

 

* Dans La Vie des Descendants au XXè siècle, Simone Boyer a écrit, en racontant le mariage de sa soeur Suzanne, fin octobre 1941: "Suzon avait obtenu l'autorisation de célébrer la cérémonie à Notre-Dame de La Val, ce qui n'était pas habituel, donnant ainsi un caractère d'intimité plus grande. Mais il fallut s'y rendre à pied. Le curé de Caudiès, le bon abbé Jouret, prêta aux mariés une sorte d'automobile tricycle qui lui servait à desservir les paroisses environnantes. Cela ajouta une note pittoresque au cortège."

Acte de Naissance Etat civil Le Vivier 1878

L'abbé  Jouret est le co-fondateur (avec Joseph Armagnac) du " Messager de Notre-Dame de La Val".  La vente de ces petits journaux et la publicité qu'il fait dedans pour "L'oeuvre De Notre-Dame de La Val" est destinée à rapporter des fonds pour la restauration de l'Ermitage, des Chapelles Sainte-Anne et Do No Pa ainsi que la création d'une zone paysagère qui porte d'ailleurs  le nom de Parc Jouret.

C'est peut-être également pour recueillir des fonds  que l'on retrouve cette annonce dans "La Vie au Patronage" (Edition pour jeunes filles). gallica.bnf.fr

Avant de s'atteler à l'oeuvre de rénovation de Notre-Dame de La Val, durant son sacerdoce comme curé d'Angoustrine, l'Abbé Jouret a réalisé une carte en relief  du massif du Carlit, dont il est question dans le bulletin de l'Archidiocèse de Rouen du 19 novembre 1921. La maquette en plâtre a été retrouvée dans le grenier de l'école de La Cabanasse.

Sur cabanasse.chez.com
Sur cabanasse.chez.com

Il organise des Missions à Caudiès. Il s'agit de retraites spirituelles avec messes, confessions, récitations de chapelet, adorations du Saint-Sacrement, Processions et prêches données par des prédicateurs venus de l'extérieur.

Notre-Dame du Perpétuel Secours
Notre-Dame du Perpétuel Secours