BENET ROCHE Casimir

C'est le fils de Jean Auguste François Étienne BENET  SERRES qui a épousé  en premières noces Jeanne Marie Olympe Guillemat (morte en 1818), le 15 vendémiaire An XIV (15 octobre 1806). Il est né le 19 mars 1811. Il épouse Marie Antoinette Roche en  mai 1841 (archives.cd66.fr) et transforme son nom en Benet Roche.  L'acte de mariage apprend que Victor Benet  (maire de Caudiès se 1865 à 1870) qui est témoin du marié est son cousin issu de germain.

Lors du coup d'état de Napoléon III en 1848,  alors qu'il est négociant, il est tondamné politique à une peine de surveillance.

Dans les archives familiales de Geneviève Saqué Lanat et André Badie, est retrouvée cette autorisation signée par le maire de Caudiès, Joseph Laforge en décembre 1852.

Il bénéficie d'une grâce le 16/08/1855

Maire de 1870 à 1877

Dans le Journal des Pyrénées Orientales du 6 octobre 1871, il se présente aux élections du Conseil Général du 8 octobre pour le canton de St Paul sur la liste de l'Indépendant. Il est inscrit comme étant maire de Caudiès.

Dans le Messager du Midi du 14 octobre 18776, il est inscrit comme ayant remporté les élections à la mairie de Caudiès-de-Saint Paul, comme républicain. Son adjoint est Gabriel Rivière.

Casimir BENET ROCHE, enfant de Caudiès (1811-1888) en a été le maire de Caudiès de 1870 à 1877.

Son nom  indéfectible des Canaux d'arrosage est gravé sur le socle du Lion qui trône devant la Mairie.

 

D'autres travaux...

Encore maire de 1878 à 1888, il fait l'objet d'une campagne de diffamation  dans le journal Le Patriote qui se solde par un procès en 1881. Ce procès est relaté dans le journal La Fraternité du 6 août 1881 et son supplément. (ressourcespatrimoines.laregion.fr).

La Fraternité
La Fraternité

Casimir Benet décède à Caudiès le 18 juin 1888 alors qu'il en est toujours  maire  et Conseiller Général comme en atteste son acte de décès (archivescd66.fr). Sur l'acte est porté le nom de Benet Serres.

 

A son décès, éloge au conseil Général des Pyrénées Orientales: