FONS Louis

Il a été maire de Caudiès de 1949 à 1953.

1959  Détail d'une photo de groupe confiée par Francine Fabre
1959 Détail d'une photo de groupe confiée par Francine Fabre

Claude Millé rapporte un épisode de la seconde guerre mondiale:

"28 juillet 1944, près de St-Paul de Fenouillet, dans une vigne est retrouvé le cadavre du milicien Robert Prost, industriel à Caudiès de Fenouillèdes, qui avait  été enlevé avec son chauffeur par les FTP du maquis de Salvezine. Le chauffeur avait été relâché. Il faut dire que ce milicien faisait de longs rapports téléphoniques sur la population de Caudiès au chef départemental de la Milice sans se douter que le Receveur des Postes, Buscail écoutait toutes les conversations et renseignait le Maquis.

La veille du 27, des résistants étaient venus voir le chauffeur de Prost chez lui (Louis Fons, un ami de papa, qui sera plus tard maire de Caudiès). Il habitait à deux pas de son patron. Ils l'auraient prévenu d'avoir à se tenir tranquille le lendemain matin, lors de l'interception de Prost. Quand ils barreraient la route à leur voiture, surtout qu'il ne tente pas de forcer le barrage, il se ferait tirer dessus. Dans le cas contraire,on ne lui ferait aucun mal. Et pour le cas où il préviendrait son patron, ce serait sa condamnation à mort et des représailles pour sa famille...

L'autre a vite choisi. Devant le barrage de maquisards, Prost lui a dit de foncer droit devant, mais Fons est sorti de l'auto pour laisser le milicien face à son destin."

Prost
Le Petit Méridional 31 juillet 1944 (ressourcespatrimoines.la region.fr)