Notaires

La présence de notaires à Caudiès, témoigne de son importance administrative dans le passé. La dernière étude de notaire a fermé en 1946, après le décès de Joseph Armagnac.

Dans son ouvrage intitulé II était une fois le Fenouillèdes...Enric Caumeil Solère retranscrit une liste établie par Pierre Estève.

Le début de la liste comporte:

BROUSSAUD 1607-1642

DELMAS Antoine 1644-1645

LADORISTAC 1646-1658

ROUZAUD Antoine 1661-1702

BARON Jean 1656-1706

FAURE Pierre 1683-1708

FOURN Raymond 1707-1709

...

Sur le compoix de 1686, Albert Bayrou a relevé LACOUSTÈNE Mathieu, dont le montant de la taille s'élève à 1 l. 4 s. et MOLINS Jean-Pierre (1 l. 18 s. 5 d.)

Il note également qu'en 1640 déjà, il y a 4 notaires: Jean-Pierre Molins, François Broussaud, Antoine Delmas et Mathieu Lacoustène.

 

Ont été recensés comme notaires (grâce notamment aux sites geneanet.org et archives.cg66.fr):

 BOURLI Pierre

cité comme notaire de Caudiès en 1479 par Albert Bayrou.

FAURA Pere (ou FAURÉ Pierre)

né vers 1680 à Caudiès,  c'était l'un des fils de Miquel Faura, chirurgien de Caudiès.

En 1708 il épouse Marie Graffan.  Ii décède à Caudiès le 20 mars 1726. (Suette ?)

FAURÉ Bernard Bonaventure

fils de Pierre, né à Caudiès le 13 juillet 1711, est noté comme avocat au parlement de Catalogne et notaire royal.

 Il se marie en 1746 avec Anne Marie Malleville. .

PINEL JOURGEAIS Nicolas

né vers 1688, décédé le 2 mars 1774  à Caudiès, avocat au parlement, et notaire.

 

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

PINEL JOURGEAIS Eugène

fils du précédent, décédé le 11/02/1782 et inhumé à Caudiès, notaire consul.

 

BLANCARD Jean Pierre

 marié avec Elizabeth Lazeu (dont 1 fille henriette née en 1786), juriste et notaire impérial.

noté par Albert Bayrou comme notaire te maire de Caudiès en 1790.

 

 PEPRATX Pierre (Théodore)

né à Saint-Paul (fils de Raymond Pepratx de Couiza), marié en 1746 avec Anne Gitareu,

notaire royal à Caudiès.

Sur cette procuration signée en l'étude de Maître Pierre Théodore Pépratx  le 3 janvier 1822 et signée de sa main, il existe un signe témoignant de son appartenance à la franc-maçonnerie (remarque de Gérard Fort).

PEPRATX Jean François

baptisé le 13 mai 1748 à Caudiès.

noté  comme "homme de loy et notaire public" dans l'acte de mariage de son fils Antoine, époux de Marianne Cuguillère.

PEPRATX Antoine (Jean)

époux de Marie Louise Olive ( mariage le 16 nivôse an 12, soit le 7 janvier 1804)

décédé le 4 juillet 1815, notaire.

L'image suivante montre une vente enregistrée devant Maître Antoine Pépratx, notaire impérial le 25 septembre 1809.

 PEPRATX Jean-François

fils du précédent

né le 19 frimaire an XIII à Caudies, époux en premières noces de de Guardia Rose (décédée en 1848) et en secondes noces d'Anne Scolastique Simorre ( fille de Raymond Simorre, aubergiste) épousée à Caudiès le 2 juillet 1853.

Ce bail d'adjudication d'une maison à caducès a été fait par Maître Jean François Pepratx le 9 mai 1808, notaire impérial.

 

 

 

PEPRATX Théodore (Pierre)

fis de Jean-François Pépratx  et Marianne Cuguillère, veuf de Jeanne Louvière, décédé à 86 ans le 17 août 1863 à Caudiès, notaire à la retraite comme il est porté sur son acte de décès.

Sur le recensement de 1856 de la population de Caudiès, Théodore Pépratx est noté comme chef de ménage, 80 ans. sont aussi notés ses deux filles Honorine (44 ans) et Justine (42 ans) ainsi que son fils Magloire, notaire 39 ans et la femme de ce dernier.

 

PEPRATX Magloire (Théodore)

fils de Théodore Pépratx, marié à Antoinette Salles.

Il figure comme notaire à l'adresse de son père en 1856.

Sur le recensement de 1866,  Magloire est noté comme propriétaire. Sur le document de demande en séparation de biens datant de 1862, Magloire est déjà noté comme ex-notaire.

Sur celui de 1876, il est inscrit comme ex-notaire avec sa femme, son frère Prosper et sa belle-soeur. En réalité, Prosper Pepratx est à la fois le cousin et le beau-frère de Magloire puisqu'il a épousé Gabrielle Antoinette Zénobie Pepratx, soeur de Magloire, tel qu'il est inscrit sur son acte de mariage du 18 avril 1855 à l'état civil de Caudiès (archives.cg66.fr).

 

ARMAGNAC Alexis Bonaventure Bernard

Dans la Revue du notariat et de l'enregistrement  est notée la nomination d'Alexis Armagnac par décret du 28 février 1863.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

 

Son acte de mariage du 1er janvier 1865 à Couiza avec Adélaïde Léonie Amigues (née le 13 mai 1840 de feu Léon Aiguës et de Louise Pauline Fédié)  apprend qu'il est né à Thuir le 30 août 1855, d' Alexis Armagnac, meunier à Saint-Feliu-d'Avall et de Andreu Mateille (?) résidant à Thuir, et qu'ils sont cousins issus de germains.

Le meunier Alexis Armagnac  père est né à Caudiès d'Esprit Armagnac et de Rose Verdier.

Il est clerc de notaire à Millas.

Sur le recensement de la population de Caudiès en 1866, Alexis Armagnac est inscrit comme notaire 35 ans avec sa femme Léonie.

Sur le recensement de 1876, Alexis Armagnac est inscrit comme chef de famille, notaire 44 ans, avec sa femme Léonie et ses 2 fils,  Joseph 7 ans (futur notaire) et Georges 4 ans.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

Pour l'exercice 1886-1887, il est membre la Chambre des notaires des Pyrénées-Orientales (Revue du notariat et de l'enregistrement 1886 - gallica.bnf.fr).

ARMAGNAC Joseph

C'est le dernier notaire de Caudiès. Il fait l'objet d'un chapitre distinct.