Cordonnier  Chaussures

Jean-Paul Tricoire se souvient, qu'enfant, c'était Mr Rieux qui tenait la cordonnerie à côté de la quincaillerie.

Sur geneanet.org sont trouvés:

-  François Rieux né à Caudiès le 29 mai 1839, marqué comme cordonnier sur son acte de mariage avec Rose Boyer en 1868. 

-  Jean Rieux, père du précédent, également cordonnier.

Les registres de matricule de Perpignan montre que l'un des fils du couple Rieux-Boyer, Louis Justin (1875-1960, comme en atteste son acte de naissance noté à l'état civil de Caudiès) était aussi cordonnier.

- La liste de Francis Mérou comporte en 1909 François Rieux mais aussi Bournet F. et Bournet Pierre, ainsi qu'Audouy Paul.

- La liste de Francis Mérou comporte en 1909, François Rieux mais aussi Bournet F. et Bournet Pierre, ainsi qu'Audouy Paul.

Vigatanes (modèles réduits) faites par Bournet
Vigatanes (modèles réduits) faites par Bournet

Sur geneanet.org, sont également trouvés comme cordonniers:

Jean Bru, maître cordonnier, décédé et enterré à Caudiès en 1723 (archives.cg.66.fr)

Jean Gitareu ou Gitaeau, né à Caudiès vers 1739, maitre cordonnier.

Raimond Martineu, né à Caudiès et baptisé à Malabrac en 1755, et son fils Jean-Baptiste Martineu (né vers 1784).

Jean Fourcade, né à Caudiès en 1782.

 

Magasin de chaussures

Non loin de la boucherie Mazeroles sur la route nationale, Madame Garouste tenait un magasin de chaussures. Tous les jours, elle accrochait à gauche de sa porte une vitrine d'exposition. Il reste les crochets. La vitrine lui avait été volée. Au dessus de la porte, l'enseigne, sur laquelle on devine encore le mot CHAUSSURES, est restée en place (Ces renseignements ont été donnés par Monique Mazeroles).

Atelier de Fabrication de Chaussures

Dans ce qui est actuellement la Salle polyvalente, il y avait un atelier de fabrication de chaussures.

Atelier de fabrication de chaussures
Atelier de fabrication de chaussures