ÉPICERIE

Sur le recensement de la population de Caudiès de 1841, est noté Gitareau Raymond (rue Grande ?)

En 1909, il y avait 8 épiciers (liste Francis Mérou):  Jules Olive, Vayre,  Pascot, Saint-Jean, Fourcade, Castry,  Armand Millé, Michel Vila.

Epicerie Olive Grande Rue, début XXème siècle

Le magasin du 2 Grand-rue ou 114 ans résumés par Jean-Paul Tricoire:

En 1870, Jules (Raphaël) Olive, plus connu sous le prénom de Paul, ci-devant boulanger, et Pauline Mérou son épouse ouvrent un commerce d’épicerie, mercerie, quincaillerie, produits chimiques à l’actuel n°2 de la Grand-rue.

La succession de Jules et Pauline Olive est assurée par Sévère Canaby, employé de commerce, époux de Constance leur fille. 

Le fils de Sévère et Constance, Adrien Canaby, époux de Marie-Louise Maraval, assure la relève au décès de ses parents.

En 1957, après les décès d’Adrien et de Marie-Louise, Pauline, leur fille, et son mari Jean Tricoire reviennent à Caudiès pour poursuivre l’activité commerciale.

En 1984, le magasin ferme après 114 années d’activité. 

1894 Lettre au sujet d'une commande
1894 Lettre au sujet d'une commande

Les mandats des fournisseurs signés par Jules Olive entre 1901 et 1904 (sauvés de la destruction par Fleur Gray), reflètent bien la diversité des denrées que les Caudiésiens et Caudiésiennes pouvaient se procurer dans son magasin, diversité évoquée pas haut par Jean-aul Tricoire.

Le magasin Olive-Canaby était approvisionné par des fournisseurs de Carcassonne et de Perpignan.

Les livraisons étaient faites essentiellement par voie ferrée à partir de l'ouverture de la ligne.

Les marchandises étaient stockées à la descente du train dans une maison située avenue de la gare ( n°3 actuel), maison construite à cet effet. (Jean-Paul Tricoire)

 

Epicerie (Photo Revue Fenouillèdes n°1)

Cette épicerie était tenue par Françoise Espinasse. Après sa fermeture, le local a servi comme premier cabinet médical au Dr Bissières, lors de son installation.(Renseignement donné par Francis Mérou).

L'épicerie MILLÉ en 1909 (d'après photo - livre Vergès Mérou)
L'épicerie MILLÉ en 1909 (d'après photo - livre Vergès Mérou)

Les Docks Méridionaux d'alimentation

Une société-mère née à Béziers , distribuait des denrées périssables  surtout (beurre,oeuf, fromage et salaisons). Cette photo vers 1930, montre les docks sur la place de la mairie avec des marchandises devant le magasin.