Vie littéraire

LES HISTORIENS

Joseph Armagnac et François Fabre qui ont beaucoup écrit et publié sur Caudiès et son histoire, font l'objet de chapitres particuliers (cf CAUDIÉSIENS- Personnages).

 

LES POÈTES

Jacques et  Josette Escudié

Biographie écrite par leur fils Michel:

"Jacques Escudié, né le 16 août 1927 à Carmaux et  Josette Royer épouse Escudié, née le 17 juillet 1924 à Toulon se sont mariés le 8 août 1951. Ils se sont connus lors d'un repas des jeux floraux * auxquels ils participaient tous les deux.

Par la suite ils deviennent  maître des jeux et font partie du groupe poétique du Roussillon "La Pléiade" avant de créer Le Jardin des Poètes où ils prodiguaient des conseils et corrigeaient les ébauches de poésie surtout des jeunes poètes. En suivant, Jacques a été président du groupe artistique et culturel poétique du Roussillon durant une dizaine d'années. Durant tout le restant de sa vie il continua, tout en s'occupant de sa femme atteinte de sclérose en plaque, à écrire des recueils de Poésie, le premier en 1984 "Pas de Deux", puis "Encore un Pas", suivi de "Un pas de plus" et enfin en 2003 "Le Dernier Pas". Jacques décéda en 2004 et  Josette le suivra en 2008, laissant derrière eux une trace de leur passage et amour pour leur terre occitane que son retrouve à travers leur 4 ouvrages."

Ces ouvrages se trouvent à la bibliothèque municipale.

 

*Les "Jeux Floraux" ont été créé en 1323 par les Sept Troubadours de Toulouse afin de maintenir les traditions du lyrisme courtois, compromis après la croisade des Albigeois. Au seizième siècle, le Français y est admis. Louis XIV élève la Compagnie au rang d'Académie.

En 1393, le roi Joan I, né au palais des Rois de Majorque de Perpignan (27/12/134), organise la première compétition poétique à l'image des Jeux Floraux de Toulouse.

En 1923, sur le modèle sud-catalan, la Colla del Rossellò organise ses premiers jeux.

En 1926, les liens des Jeux floraux de Toulouse et de la Colla del Rossillò feront naître La Compagnie Littéraire du Genêt d'or. Les poètes peuvent y concourir  en catalan, en occitan et en français.

Dans ce fascicule donné à la bibliothèque de Caudiès par Sylvette Bernard-Ournié, sont répertoriés les poèmes qui ont été primés dont un de Jacques Escudié et dans la catégorie "jeunes", des poèmes écrits par des enfants de Caudiès, encouragés par le couple Escudié et une professeure du collège de Saint-Paul.

 

Marie-Jeanne Foxonet

Ancienne directrice de l'école des filles de Caudiès, elle se met à écrire à la retraite, pour combler sa solitude, encouragée par Jacques Escudié. Elle devient la secrétaire du Jardin des Poètes roussillonnais. On lui doit " Troubadours de mes silences"(1984), "Ricochets du crépuscule"(1987) et un recueil de contes pour enfants "Un coin de ciel dans ma clairière" (1989).Ces ouvrages sont à la Bibliothèque Municipale.

 

UNE ROMANCIÈRE

Marie Noe Panabière