Bibliothèque

Enseigne (Michel Mazeroles) 2017
Enseigne (Michel Mazeroles) 2017

 Albert Bayrou dans son ouvrage Caudiès-de-Fenouillèdes, à la recherche du passé (1996) a relevé les extraits des délibérations municipales:

1879 - la bibliothèque scolaire comprend 25 volumes. Le conseil vote 20 f pour acheter d'autres livres.

1882 - 40 F pour relier les livres de la bibliothèque communale.

1921, 17 décembre - 500 F pour acheter une armoire qui doit servir de bibliothèque scolaire et 1 100 F pour acheter des livres.

La bibliothèque de Caudiès,  crée sous l'impulsion des instituteurs (Mr Badie, Mme Alice Rieuvernet),  se tenait dans la Salle des Mariages, à la Mairie et ouvrait après l'école. (Renseignements donnés par Mme Cathala qui a remplacé Mme Alice Rieuvernet en 1963 pendant son absence ).

Vers 1975, la bibliothèque se tenait aux Anciennes Ecoles dans une salle (qui ne portait pas encore le nom de Debussy) où Georges Vayre avait fait aménager placards et rayonnages dans le renforcement des fenêtres donnant sur la rue. (Renseignements donnés par Jean-Pierre Vergès)

Actuellement la bibliothèque se tient dans une vieille maison à colombages, située place de la Mairie, ancienne Maison Grauby, maréchal ferrand (d'où les anneaux sur la façade côté Grande Rue).

Ancienne Maison Grauby (à gauche, entre les platanes
Ancienne Maison Grauby (à gauche, entre les platanes

Ce "point lecture" a été créé sous la mandature de Jean-Yves Lacroix à la Mairie de Caudiès, et Suzanne Truillet Rodier, ancienne conseillère municipale a proposé de lui donner le nom d'Arthur Conte, député à l'époque. Mme Truillet a offert à la bibliothèque la réponse manuscrite d'Arthur Conte.

En Juin 2018, la bibliothèque municipale déménage et s'installe dans l'ancien local  désaffecté du Syndicat d'Initiative, place de la Fédération. Ce bâtiment a été construit en 1987.