Cyclisme

Tour de France cyclisme 1910.

L'étape Perpignan - Bagnères de Luchon passe à Caudiès, comme le relate le journal La Lanterne du 21 juillet 1910.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

Le journal "Paris-Midi" du 14 mars 1912, relate la Coupe cycliste du Languedoc organisée par la marque Peugeot avec un passage à Caudiès.

Cyclisme 1925
Languedoc sportif du 22 mai 1925 (ressourcespatrimoines.laregion.fr)

Le journal L'Auto du 13 juillet 1928, rapporte le passage du Critérium cycliste du Midi tToulouse-Perpignan) par Caudiès.

gallica.bnf.fr
gallica.bnf.fr

L'Express du Midi du 2 juillet 1934 publie les résultats d'un champion de vélo sur route.

genette.org
genette.org

Tour de France : 1938 passage à Caudiès

Journal quotidien "Ce soir" du 16 juillet 1938
Journal quotidien "Ce soir" du 16 juillet 1938

"...L’organisation propose depuis Saint Girons le passage par Foix, Quillan et l’entrée en Pyrénées Orientales par Caudiès de Fenouillèdes,..."

" ...Situation dont profitent Mollo et Fréchaut pour démarrer. Jaminet bien vite, vient se mêler à eux, jusqu’à la descente de Quillan, où une chute anéantit ses espérances. Le duo traverse les gorges, et pénètre dans les Pyrénées-Orientales avec comme première cité, celle de Caudiès de Fenouillèdes. Les deux échappés la traversent et filent vers le vélodrome de Perpignan baigné de soleil, où Fréchaut gagne facilement au sprint. C’est la première victoire française depuis Paris."

Cette étape est racontée par Claude Soubielle dans son livre Cent ans de Tour en Pays Catalan, dont il a donné des extraits pour le site.

Petit Journal 16 juillet 1938 (gallica.bnf.fr)
Petit Journal 16 juillet 1938 (gallica.bnf.fr)

et en 1950, le 37ème tour

memoire-du-cyclisme.eu
memoire-du-cyclisme.eu

"...Blomme, arrivé après les délais la veille puis repêché parce que fort malchanceux, veut remercier à sa façon les organisateurs et s’échappe peu après le départ. L’avance du belge fort bon rouleur, croît jusqu’à Foix où elle atteint son maximum, à savoir plus de seize minutes. A Quillan il précède Baldassari de plus de onze minutes, le peloton pointant une minute plus loin. Le Parisien sur une route surchauffée, se lance à la poursuite du Belge. Au passage à Caudiès de Fenouillèdes l’avance tourne autour des douze minutes. Au contrôle de Maury, l’écart n’est plus que de neuf minutes, alors que Blomme commence à percevoir les premiers symptômes de la défaillance..." Extrait de l'étape du 26 juillet 1950 par Claude Soubielle (In Cent ans de Tour en Pays Catalan).

Le parcours du Tour de France passe de nouveau à Caudiès le 16 juillet 1997 (étape Andorre-Perpignan):

"Au programme de cette dernière étape pyrénéenne figurent les écueils de l’Envalira et du Chioula, situés fort loin de l’arrivée à Perpignan, où l’on accède par la vallée de l’Agly, après avoir traversé Caudiès de Fenouillèdes, Saint Paul de Fenouillet, Maury, Estagel, Cases de Pène et Espira de l’Agly..." Claude Soubielle

 

et en 2008 (étape Lavelanet-Narbonne).

L'Indépendant
L'Indépendant

Course cycliste de Caudiès

Le 21 juillet 1990  Henri Rogé  (alors conseiller municipal) organise une course cycliste au col Saint- Louis.

A la séance du 11.04.1991, le conseil municipal est informé que le grand prix cycliste de la ville de Caudiès aura lieu le 25 Mai 1991.

(In Caudiès Avenir, bulletin n°3).

Les Bosses du 66

Pour l'édition 2012, le départ et l'arrivée se font à Caudiès: circuit long dit de Roque Jalère (99km) et  circuit court dit de La Croix de Fer (53 km). Renseignements et photos sont extraits du site velosoleil.com avec l'autorisation de l'administrateur.

En cliquant sur l'image, vous quittez le Musée virtuel, pour y revenir fermez l'onglet.

velosoleil.com
velosoleil.com